Broyeur

Niveaux de récupération automatique

Depuis les années 1970, les métaux sont récupérés par des usines de broyage. Ils sont ensuite séparés en métaux ferreux, qui sont recyclés dans des aciéries, et en métaux non ferreux traités par des fonderies. Il existe actuellement 7 usines de broyage en Suisse. Les épaves de voitures prétraitées y sont brisées en morceaux de la grandeur d’un poing par des grands concasseurs à marteaux avec un rotor de jusqu’à deux mètres de diamètre et une puissance de 800 à 3000 ch (en Suisse).

Les pièces métalliques de la carrosserie, du moteur, et du châssis – soit deux-tiers du poids total du véhicule – sont ensuite triées en métaux ferreux et non ferreux et entièrement recyclés par des fonderies et des aciéries. Chaque année, les usines de broyage produisent environ 60 000 tonnes de résidus de broyage (RB), dont 20 000 tonnes de RBA provenant de véhicules hors d’usage.

 Video